Quand les imprévus rallume la lumière


Ces derniers jours ont été très durs tant moralement que physiquement, des examens difficiles, des résultats pas encourageants des douleurs incessantes et dur à vivre au quotidien , malgré les projets qui continuaient, je me sentais décrocher de ma parois.

Je ne ressens pas le besoin d’en parler ici, ou sur les réseau sociaux, car mes amis veuillent et sont la pour me soutenir et me faire passer des bons moments, mais ces derniers temps, je me sentais dégringoler, rien n’allais.

Et puis un jour tout à fait banal, après avoir quitter une bande potes je rentrais chez moi, et je passe devant mon coiffeur, un petit coucou furtif, le salon étant fermé, pis je vois quelqu’un qui bondit de son siège, c’était mon ami Bernard Minet que je n’avais pas vvu depuis longtemps (à l’époque je marchait encore avec une béquille)

J’ai chanté avec Bernard Minet sur scène je devais avoir 9 ou 10 ans, le hasard a voulu qu’on ai le même coiffeur et que nos chemins se croisent à nouveau.

IMG_20170524_112326

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce mercredi 21 juin, Arno mon coiffeur et Bernard Minet viennent à ma rencontre et me propose de passer un moment avec eux….J’étais aux anges mais j’avais peur de déranger, heureusement je me suis laissé convaincre et nous avons passé un fin de journée dans une ambiance conviviale et dans beaucoup de fou rire.

Ca m’a fait tellement de bien de relâcher la pression que j’ai fondu en larmes à la fin et j’avais un peu honte, ces retrouvailles imprévues ont chassé la noirceur qui gagnait mon cœur malgré mes efforts pour ne pas la laisser gagner, ce petit moment à été quasi thérapeutique moralement, et m’a redonné la force de me battre.

Un immense merci à vous 2 pour ce petit moment qui aidé bien plus vous ne l’imaginez ❤

19467549_1710380385643842_8006107149892887418_o

19260703_1710379935643887_3139514361757753155_n

afk

 

 

Publicités

Rencontre avec Carole Trebor


Le 12 Novembre j’ai aussi la chance de rencontrer l’auteur Carole Trébor. Je n’ai pas pu vous faire d’articles avant, par manque de temps, de santé, d’energies, de problèmes de santé et d’hospitalisations, bref tout un tas de choses qui font que je n’ai pas pu vous en parler avant.

C’était le même jour que mes retrouvailles avec Lolita

Carole Trébor, je l’ai découvert avec la saga U4 des éditions Syros Nathan. J’avais commencé par Koridwen de Yves Grevet et j’ai enchainé avec Jules de Carole Trebor.

U4 c’est quoi? C’est une tétralogie dans un univers dystopique, post apocalyptique, ou un virus a décimé toute la population sauf les ados…pourquoi? La réponse est dans le livre 🙂 Ils survivent comme ils peuvent. C’est donc 4 tomes par 4 auteurs, un roman à 4 mains :  Koridwen de Yves Grevet, Jules de Carole Trebor, Yannis de Florence Hinckel et Stéphane de Vincent Viileminot (oui avec un « e »^^) dont l’histoire est indépendante mais qui se rencontre au cours de leurs aventure car ils ont le même quête.

media14406688232224

Et récemment est sortie Contagion (des mêmes auteurs) que je vous invitent aussi a découvrir.

1507-1

Donc après Gilles Legardinier, Davy Mourier  c’est Carole Trébor que j’ai eu la chance de rencontrer et discuter assez longtemps. Une auteure vraiment symatique qui à pris du temps pour échanger et parler du ressentis sur ses romans, ce que j’adore faire avec les auteurs. Merci donc à Carole Trebor pour ce moment.

p1030675-2

Je me suis aussi pris Lumière, un roman qui promet beaucoup d’évasion

Voila, vous le savez en ce moment je fais vraiment beaucoup de choses (je suis actuellement Au festival des mondes imaginaires et je serais la semaines prochaine au week end de la BD), mais ma santé de suis pas pour tout vous raconter dans les temps.

J’aimerais vous faire plus d’articles, voir des vidéos sur tout ces moments, mais je n’ai pas assez d’énergie et de temps. Ma dernière hospitalisation hier ne c’est pas bien passé et avec un réveil à 5 heures, 6 heures de route aller et retour plus des examens vraiment agressifs, je profite de mes temps de répits pour être avec mes amis et je suis souvent fatiguée au point de ne pas pouvoir faire d’articles. J’ai pourtant pleins de sujets, entre mes lectures, mes achats, mes sorties, les box que je reçois….mais quand la santé ne suis pas, je préfère choisir le concret et vous le faire partager au mieux, même avec un peu de retard….

akf

 

Exposition et rencontre avec Lolita


Coucou tout le monde!

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler d’une formidable rencontre , celle avec Lolita Roger. Mais qui est ce allez vous me demander? Je suis certaines que vous avez déjà vu ces illustrations comme celle ci :

Notre regretté Cabu...

Illustration de son site : http://www.loliroger.com/

Lolita est une jeune illustratrice dont les dessins  et les portraits ne peuvent vous laisser indifférents. Se définissant elle même comme Licorne ascendant Moustique ^^ ,chacune de ses œuvres dégagent un message. C’est une personne très touchante avec qui j’ai eu la chance passer un petit bout temps, une jeune femme à fleur de peau, à l’écoute et qui dégage beaucoup de sensibilités.

Un moment très fort que je ne suis pas prête d’oublier.

Un très belle rencontre avec Lolita

Un très belle rencontre avec Lolita

 

Vous pouvez voir une partie de son exposition et de ma rencontre dans une petite vidéo, vous allez forcément reconnaitre certaines de ses œuvres.

Je vous laisse ici tous les liens vers ses différents pages si vous souhaitez la découvrir un peu plus. Son blog est vraiment excellent 🙂

son site : http://www.loliroger.com/

Sa page Facebook : https://www.facebook.com/lolitadessineuz/?fref=ts

Sur twitter : https://twitter.com/Lolita_roger

J’espère que vous prendrez plaisir à découvrir cette artiste, qui en plus d’avoir énormément de talents à une coeur en or. Merci Lolita pour ce beau moment, j’espère avoir l’occasion de te revoir ❤

akf

 

 

Take and keep the good time ! rencontre


La difficulté d’une maladie au quotidien, c’est de trouver des moments positifs pour continuer à avancer dans les moments difficiles.

Vous le savez si vous me suivez,  depuis Juillet 2010, j’essaye de me rendre dans les convention, (au moins celle de Paris), dans le domaine du jeux vidéo et de la culture Japonaise). J’y fait de formidables rencontres, j’ai gardé contact avec des personnes qui pourraient très bien ne pas prendre le temps, vu le nombre de personnes qui les sollicitent ou tout simplement pour préserver leur vie privé.

 

A savoir que lorsque j’étais gamine j’ai chanté sur scène avec cette personne, alors forcément appelle à la nostalgie oblige, et honnêtement je n’ai jamais renier cette périodes, j’ai passé de superbes après-midi avec mes amis devant la téloche, et encore maintenant lors des conventions on se marre vraiment beaucoup à chanter (ou massacrer) les génériques de notre enfance avec nos idoles. Pas de moqueries, juste du fun, de l’amusement et des rigolades, c’est une ambiance à découvrir, un des rares endroit ou on peut se lâcher sans peur de se faire moquer et ou toutes les rencontres laissent un gout magique et des étoiles dans les yeux.

Bref, hier en fin de journée un petit moment magique à conserver dans un écrin.

Avec mon coiffeur, que je remercie aussi, c’est grâce à lui tout ça 🙂

Séance dédicace :

Et hop à 88 miles à l’heure : 1989

Pas la peine de vous dire ou je suis 😉