Good times number two


Samedi 5 février direction Paris, pour le Paris Manga à la porte de Versailles, debout 5h30, train de 6h57. Un froid de canard, une nuit blanche, dur quand même au début.
Le métro ne m’a pas causé de problème, c’était au même que le Paris Games week, au parc des Expositions porte de Versailles, seule le hall n’étais pas le même.

J’avais mon billet de prévente, qui me permettais de rentrer une heure avant, mais j’étais la seule et bien que la avant 9, la foulé était déjà la. Je devais retrouver un copain, qui lui venait en voiture d’une autre ville.

Le monde dernière moi alors que l’ouverture n'est que dans une heure et demie.

Dans les conventions, les  gens sont plutôt sympa, je papote avec mes voisins de derrière, et regarde les Cosplayeurs autour de moi.

Même pas peur!^^

Les première entrée on été assez rapide, bon 30 minutes dans le froid, debout, sur, mais très vite on a eu l’accès au hall.

Je retrouve mon pote,  et hop c’est partit, les premières rencontres commencent :

padom padom padom...

La bonne ambiance est la!

C’est après que les choses se gâtent, mon ami est moi on décide de se séparer quelques heures car nous voulions voir des choses différentes. On met au point une heure et un point de se rejoindre et de toute manière on gardait contact par texto. 

Mais voila 12h30, heure de rush dans les allée, un monde de dingue arrivée d’un coup, coincée dans la foule bousculée, je panique un peu…beaucoup….Je tourne et retourne je ne retrouve plus mon chemin. Je finit par avoir une lueur de logique dans la panique, ne plus chercher le stand mais sortir d’une allée. Je me met sur une scène regarde mon plan. Je sais ou aller maintenant ouf, reste plus qu’a y arriver.

J’arrive sur le stand de Marcus et Unfair. La aussi un monde de dingue, et je suis mal très mal. Paniquée, foudroyée par la douleur, je tremble comme pas possible, je peine à respirer.

Heureusement que je ne fait pas la queue pour les dédicace, Marcus qui m’aperçoit me fait assoir tout de suite à côté de lui en plein pendant les dédicaces, me demande ce qui se passe, je lui explique.  Et le problème c’est que je ne peux plus marcher car j’ai vraiment trop mal et que y’a tellement de mon de dans les allée que ca en serait dangereux. D’un extrement gentillesse, Marc m’installe une chaise derrière le stand, et me dit de ne plus bouger.

J’ai donc passé l’après midi derrière le stand, au côté de Marcus, la flander’s compagny, le joueur du grenier, et le team Unfair qui à été aussi au petit soin pour moi.

Finalement, j’en garde que du positif, mon ami qui m’accompagnait ne m’a pas lacher alors que à la base il était en tant que photographe, j’ai quand même réussit à la pousser pour qu’il aille en faire sans s’inquiéter. L’équipe Unfair et Marcus ont été au petit soin avec moi, j’ai vu du beau monde de tout près et j’ai quand même profité de la matinée.

Un grand merci pour ton amitié et ton accueil et pour le rapatriemment^^

 

Et bien sur Greg, même si tu n’arrêtes pas de me répéter toi aussi que c’est normal un grand merci à toi, c’est dans ces moments la qu’on reconnait ses amis, les vrai, ceux qui sont la dans les coups durs.

Publicités