La couture


Aujourd’hui j’ai décide de vous faire découvrir une autre de mes passions, la couture créative. Récemment je me suis acheté une machine à coudre, j’en avais parlé dans un article précédent.

J’ai commencé à faire des bricoles plus ou moins réussis. Pour manipuler le tissus, je me suis amusée à faire de l’origami en tissus, que je pliais et dépliait puis cousait pour le maintenir en forme, je m’en suis tenue à du simple des cocottes ou des papillons.

Cela aurait été plus jolie avec du fil adapté aux couleurs du tissus mais je n’en n’avais pas encore.

Puis j’ai réalisé cette pochette (que je vous ai déjà montré) pour une amie, encore looin d’etre parfaite, avec un petit motif réalisé au point de croix.

Toujours en manque de fil jaune…

Je n’étais quand même pas mécontente du résultat, compte tenue du fait que j’ai crée sans tuto, ni patron mais en ayant le modèle dans ma petite tête.

Depuis on m’a donné des bobines de fils et j’ai complété pour avoir un petite palettes de couleurs.

Et je me suis lancée dans la création de pochettes. Les premières n’étaient pas une réussite, il faut le dire, mais petit à petit j’ai progressé et je ne doit pas m’en sortir trop mal puisque que récemment une personne m’a demandé si je pouvais en faire sur commande.

Carré motifs étoiles, avec bouton assorti..

Modèle carré, motifs japonais

Modèle rectangulaire, type enveloppe motifs chiens

Elles sont toutes doublées en molleton ce qui leur donne un belle forme et une jolie finition. Il y a tellement de tissus et de modèles que beaucoup de déclinaisons sont possibles sans compter la possibilité de faire ses propres formes et créations. Je trouve ça vraiment sympa et amusant. De plus je vais pouvoir enfin utiliser ce que j’ai réaliser au point de croix pour assembler sur d’autres créations. C’est un vrai plaisir, même si je ne suis jamais satisfaite de moi, beaucoup de personnes les ont trouvé très jolies, et j’avoue me surprendre un peu, je ne pensais pas déjà arriver à monter une canette ou même installer le fil sur la machine, ce qui finalement ne c’est pas avéré si difficile. Enfin ca, c’est moi et ma confiance en moi…

J’ai encore des tonnes d’idées pour de prochaines réalisations, avec comme le le disais des réalisation au point de croix. Bref affaire à suivre 😉

Le printemps en photo


Juste pour le plaisir et enchainer sur un article plus gaie que l’article précédent je vous mets quelques photos que j’ai prise lors des rares jours de soleil.

Baston de canards!!

 

Les concerts

Les sorties avec les coupains

 

Les moments bad….

 

 

 

 

Les moments rigolos

Pendant la fête des couleurs même les chiens y ont eu droit^^

 

 

Inauguration de la nouvelle médiathèque

 

Jouer les gamines avec les copains!

 

et pour finir une vidéo vraiment rigolote ou un cygne vicieux s’en prends à une pauvre oie quand elle à le dos tournée

 

 

Back to Mondor


La semaine dernière comme assez régulièrement je suis retournée en hospitalisation de jour à Henri Mondor pour une batterie d’examens. Partie à 6 h du mat, rentrée 20 h, une journée bien chargée.

Au programme rendez vous avec l’orthopédiste, le dermatos, le médecin spécialiste des douleurs chroniques, etc….et l’après midi examens.

45481c86ce7711e2a42922000a9e51c4_7

Entre radios et irm, le plus pénible à été l’irm qui a duré presque 2 heures….oui 2 heures enfermée dans un tube, avec un cage en fer au dessus de la tête, j’ai cru juste que je n’allais pas y arriver (le dernier avait duré 1h30…). D’ailleurs il a fallut interrompre à un moment car je suffoquais.  Un irm de la tête aux pieds ca prend du temps, surtout qu’il faut à la base regarder les tumeurs déjà existante, les observer et continuer l’examen petit à petit.

Mais bon l’avantage c’est que j’ai le droit une magnifique veste bleu foncé 20 fois trop grande pour moi^^

Les résultats de tout cela ne sont pas formidables…des problèmes neurologiques, cognitifs, et de la rééducation cérébelleuse et ataxie , parce ce que mon cerveau à parfois des « loupés » dans les évaluations de distances (par exemple) pour attraper un objet …et ça fait bizarre quand on veut chopper une poignée de porte d’être persuadé de l’avoir et de fermé la main 2 cm trop tôt ou pour chopper un sac en loupant la aussi la poignée de peu… et pour les tumeurs dans le dos, rien à faire hormis trouver un traitements anti douleur le mieux adapté en jonglant avec tramadol et codeine fortement dosé…pas le gentil Dafallgan codeiné qui malheureusement ne me fait quasi rien). Surveiller l’évolution et tenter de comprendre les points de pressions de ses dernières sur les terminaisons nerveuses.

Spéciale remerciement à l’infirmière qui m’a loupé 6 fois en me piquant pendant que j’étais coincée dans l’irm  avec la cage en fer au dessus de la tête qui s’acharnait sur mes bras. Heureusement le médecin est intervenu et à réussis a me chopper une veine, c’est lui qui m’a piqué à l’autre bras. J’ai les veines très fines qui en plus glissent et roulent, mais bon le matin une autre infirmière m’avait m’a fait une prise de sang sans soucis avec pourtant un aiguille comme un pieu car il n’y avais plus d’aiguilles papillons.

Je suis rentrée complètement KO, et même après un week end ou je me suis bien changée les idées (cela fera l’objet d’un autre billet), je suis encore très fatiguée et j’ai du mal à remontée la pente. J’ai quand même passé un bon week end, je vous raconterais!  😉