Escapade au salon du livre


J’ai profité dimanche d’avoir 2 invitations  pour le salon du livre 2012 pour faire une escapade sur Paris. Si vous me suivez vous devez savoir que j’adore autant les jeux vidéo que la lecture, un rassemblement avec des auteurs et des livres, comment résister.


De plus ça m’a fait une sacré occasion pour tester mon appareil auditif, endroit très bruyant et ou la sonorité n’est pas forcément top. Il n’empêche que sur pas mal de points je me suis sentis plus à l’aise que aux autres conventions (mal au dos et canne non pris en compte bien sur). Je pouvais entendre et comprendre distinctement les personnes à ma droite malgrè un énorme brouhaha.

J’ai notamment eu l’honneur de rencontrer Les filles du calvaire, qui ont écrit le ventre vide le froid autour. Un formidable récit ou Lucie, Véronique, Claire, Anne Laure et Aurore nous racontent dans un témoignage poignant leur parcourt dans l’enfer des troubles alimentaires.

Une rencontre très émouvante, ou j’ai pu malgrè notre intimidation mutuelle échanger quelques mots et passer un bon moment.

Évidemment, un petit coucou à tonton Marcus inévitable, et un grand merci comme d’hab pour ta gentillesse, ton soutien, de me pousser vers l’avant, bref c’est un peu grâce à toi aussi si je réussi à faire tout ça :-)

C'est la première sur laquelle je suis plus grande toi^^

J’ai aussi fait des rencontres assez cocasse :

Oui, je ne suis pas plus grande que la schtroumphette^^

Benjamin Lacombe, un artiste que j’aime vraiment beaucoup qui fait de magnifiques illustrations :

Richard Bohringer, arrivé un peu tard, beaucoup de monde, donc pas pu trop approcher.


Le japon était à l’honneur cette année et il y avait un trés beau stand, avec des auteurs très attendu, des démonstrations divers, des petits cours d’Hiragana/katakana/kanji, des très belles photos…Ca sentais vraiment le pays du soleil levant :-)

Et bien que j’ai encore pas mal de livre à finir, notamment la trilogie 1Q84 de Haruki Murakami, j’ai craque sur 3 livre, dont 2 de Murakami également.

Pour conclure, ce fut une journée éprouvante bien sur, avec des moments pas facile, le moment de rush à été rude, j’ai du me mettre à l’écart quand il y avait trop de monde, mais les moments et les rencontres magiques ont (presque) effacé les aspects négatifs, superbes souvenirs en tête que de demander de mieux! :-)

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.